top of page

Agenda : Dimanche des Rameaux et Semaine Sainte 2024 dans notre Unité Pastorale

Dernière mise à jour : 28 mars


23-24 mars 2024

Dimanche des rameaux


Samedi

17h00 à Vaulx - 18h30 à Gaurain

Dimanche

9h15 à Maulde - 9h15 à Quartes - 10h30 à Béclers


Au cours de ces célébrations : bénédiction des Rameaux et proclamation de la passion du seigneur.


La célébration des Rameaux est une fête chrétienne importante qui a lieu le dimanche précédant Pâques. Elle commémore l’entrée triomphale de Jésus à Jérusalem, un événement rapporté par les quatre Évangiles du Nouveau Testament.


Selon la tradition, la foule a accueilli Jésus en étendant des manteaux sur son chemin et en agitant des branches de palmier, criant “Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !” (Marc 11:9). Ces gestes étaient des signes de respect et de reconnaissance de Jésus comme le Messie attendu.


Dans la liturgie catholique, le Dimanche des Rameaux débute par une bénédiction des rameaux, qui peuvent être des branches de buis, d’olivier, de laurier ou de palmier, selon les régions. Les fidèles tiennent ces rameaux bénis lors d’une procession qui symbolise l’entrée de Jésus à Jérusalem. Cette procession est suivie d’une messe où sont lus les récits de la Passion du Christ, marquant ainsi le début de la Semaine Sainte.


Les rameaux bénis sont emportés par les fidèles à la maison où ils sont souvent placés sur les croix ou dans les coins de prière, en signe de vénération et de foi en la résurrection. Ils rappellent aux chrétiens le chemin vers Pâques et l’espérance de la vie nouvelle promise par le Christ.


La célébration des Rameaux est donc à la fois un souvenir de l’accueil joyeux de Jésus et une préparation au souvenir de sa Passion et de sa mort. Elle invite les fidèles à la réflexion et à la méditation sur les thèmes de la gloire éphémère, de l’humilité et du sacrifice ultime.


 

28 mars 2024

Le jeudi Saint


19h00 à Mourcourt

Eucharistie en mémoire de la Cène du Seigneur, suivie de l'adoration jusqu'à 21h30.

Soyons nombreux à répondre à l'invitation de Jésur : "Veillez et priez !"



Le Jeudi Saint est une journée significative dans la tradition chrétienne, marquant le début du Triduum Pascal, les trois jours saints précédant Pâques. Cette journée commémore la Cène, le dernier repas que Jésus a partagé avec ses disciples avant sa crucifixion.


Selon les Évangiles, lors de ce repas, Jésus a institué l’Eucharistie en prenant du pain et du vin, les bénissant et les donnant à ses disciples en disant : “Ceci est mon corps… Ceci est mon sang…” (Marc 14:22-24). Ce geste symbolise le don de Jésus de lui-même pour le salut de l’humanité.


Un autre événement marquant du Jeudi Saint est le lavement des pieds. Jésus, prenant la position d’un serviteur, a lavé les pieds de ses disciples, leur enseignant ainsi l’humilité et le service aux autres, comme il le dit : “Je vous ai donné un exemple, afin que vous fassiez comme je vous ai fait” (Jean 13:15).


Dans les églises catholiques, la messe du Jeudi Saint inclut souvent une reconstitution du lavement des pieds, rappelant aux fidèles l’importance du service et de l’humilité. Après la messe, le Saint Sacrement est traditionnellement déplacé vers un “reposoir”, un autel spécialement aménagé pour l’adoration, symbolisant la solitude et la prière de Jésus au jardin des Oliviers après la Cène.


Le Jeudi Saint est donc un jour de profonde réflexion spirituelle, où les chrétiens sont invités à méditer sur le sacrifice de Jésus et son appel à vivre dans l’amour et le service des autres.


 

29 mars 2024

Vendredi Saint


Les églises seront ouvertes et des livrets seront mis à disposition des personnes qui souhaitent prier le Chemin de Croix, il sera médité à 15H00 à Melles et à Barry et à 17h00 à Vezon


A 19h00 à Ramecroix

Célébration de la passion du Seigneur. Au cours de celle célébration, lecture de la Passion, vénération de la Croix et communion. Soyons nombreux à nous associer à cette démarche de foi.


Le Vendredi Saint est un jour de commémoration solennelle pour les chrétiens, en particulier dans la tradition catholique. Il marque le jour de la crucifixion et de la mort de Jésus-Christ sur la croix, événements au cœur de la foi chrétienne car ils représentent le sacrifice ultime de Jésus pour le salut de l’humanité.


Ce jour fait partie du Triduum Pascal, qui commence avec le Jeudi Saint et se termine avec la Veillée Pascale du Samedi Saint, menant à la célébration de la Résurrection du Christ le dimanche de Pâques. Le Vendredi Saint est donc un pivot central des célébrations de la Semaine Sainte.


Les célébrations du Vendredi Saint sont empreintes de recueillement et de pénitence. Les fidèles sont invités à jeûner et à participer à l’office de la Passion du Seigneur, qui est centré sur la lecture du récit de la Passion selon les Évangiles. C’est un moment où l’Église catholique fait mémoire des souffrances et de la mort du Christ.


Un des rites les plus emblématiques de ce jour est le Chemin de Croix, qui retrace les étapes de la Passion du Christ, de sa condamnation à sa mise au tombeau. Traditionnellement, le Chemin de Croix commence à 15 heures, considéré comme l’heure de la mort du Christ selon l’Évangile de Marc.


Le Vendredi Saint est donc une journée de méditation profonde sur le mystère de la souffrance et du sacrifice, et sur l’amour incommensurable que Dieu porte à l’humanité. C’est une invitation à la réflexion sur la condition humaine, le pardon et la rédemption.


 

30 mars 2024

Samedi Saint, la Veillée Pascale.


20h30 à Vezon.

La veillée débutera par la bénédiction du feu et se poursuivra avec la veillée autour de la Parole de Dieu, la liturgie baptismale (avec la célébration du baptême d'Aurore et Matteo) et l'Eucharistie de la Résurrection.


Le Samedi Saint dans la tradition catholique est un jour de silence et de méditation, marquant l’intervalle entre la crucifixion de Jésus-Christ le Vendredi Saint et sa résurrection le dimanche de Pâques. C’est une journée sans célébration eucharistique, où l’Église catholique se recueille dans l’attente de la Veillée Pascale.


Ce jour est souvent décrit comme le jour “oublié” car il n’y a pas de messe célébrée et il est principalement consacré à la préparation de la veillée pascale. Cependant, c’est un moment important pour la réflexion sur la Passion du Christ et sa descente au séjour des morts. Le Samedi Saint est aussi un temps pour méditer sur les souffrances et la mort du Christ, ainsi que sur l’espérance de sa résurrection.


L’Église passe ce grand sabbat tout près de Marie, méditant sur les souffrances du Christ, sa mort et son ensevelissement, dans une espérance invincible. C’est un jour de retenue pour la liturgie, où seules les prières des heures sont maintenues. Les sacrements de la Pénitence et de la Réconciliation ainsi que les sacrements pour les malades peuvent être administrés, mais les mariages et les baptêmes ne sont pas célébrés.


Le Samedi Saint est donc un jour de veille et de confiance, suivant l’exemple de la Vierge Marie lors du “grand Sabbat”, alors que le Christ gisait au sépulcre. C’est une période de transition, d’ombre à lumière, qui prépare les fidèles à accueillir la joie de la Résurrection.


 

31 mars 2024

Dimanche de Pâques


9h15 à Havinnes - 10h30 à Béclers


Le dimanche de Pâques est le jour le plus joyeux et le plus important pour les chrétiens, car il célèbre la Résurrection de Jésus-Christ, sa victoire sur la mort et son offre de vie éternelle à l’humanité. C’est le point culminant de la Semaine Sainte et du Triduum Pascal, qui commence avec le Jeudi Saint et se termine avec la Veillée Pascale du Samedi Saint.


La messe du dimanche de Pâques est marquée par une grande allégresse. Les églises sont ornées de blanc ou d’or, symbolisant la joie et la lumière. Le cierge pascal, allumé pendant la Vigile Pascale, brille pour représenter la présence du Christ ressuscité. C’est aussi un moment où les catéchumènes reçoivent souvent le baptême, renouvelant ainsi la profession de foi baptismale de toute la communauté.


Le lundi de Pâques, bien que moins célébré que le dimanche, reste un jour férié dans de nombreux pays, y compris en Belgique. Il prolonge la célébration de la Résurrection, permettant aux fidèles de continuer à méditer sur le mystère pascal et de se réjouir de la nouvelle vie offerte par le Christ23. C’est un temps pour la famille et la communauté de se rassembler et de partager la joie de Pâques, souvent accompagné de traditions et de festivités locales.


 

Thimougies, Pâques 2024 avec la communauté Epiphanie


  • Jeudi 18 mars 19h00 Célébration de la Cène

  • Vendredi 29 mars 15h00 chemin de croix

  • Samedi 30 mars 21h1 Veillée pascale : fête de la lumière; de la Parole de l'Eau, eucharistie de Pâques

  • Dimanche 31 mars 8h00 Laudes de Pâques, 16h00 Prière de l'envoi.

 

06-07 avril 2024

Dimanche de la Miséricorde


Samedi

17h00 à Vaulx - 18h30 à thimougies

Dimanche

9h15 à Melles - 10h30 à Béclers


Le Dimanche de la Miséricorde, également connu sous le nom de Dimanche de la Divine Miséricorde, est célébré le premier dimanche après Pâques. Institué par Saint Jean-Paul II en l’an 2000 lors de la canonisation de Sainte Faustine Kowalska, ce jour est dédié à la miséricorde divine, un thème central de la foi catholique.

La miséricorde est considérée comme une expression de l’amour inconditionnel de Dieu, qui accueille et pardonne à tous ceux qui se tournent vers Lui. Le message de la Divine Miséricorde a été révélé à Sainte Faustine par des apparitions de Jésus, où il lui a confié son désir de voir célébrer cette fête. Jésus a promis que toutes les âmes qui se confesseraient et communieraient ce jour-là recevraient le pardon complet de leurs péchés et la remise de leurs peines.

Le Dimanche de la Miséricorde est donc une occasion pour les fidèles de recevoir la grâce de Dieu et de renouveler leur engagement envers la foi chrétienne. C’est un temps pour réfléchir sur la compassion, le pardon et l’amour qui sont au cœur du message chrétien, et pour pratiquer ces vertus dans la vie quotidienne.


 

255 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout