top of page

Semaine Sainte 2024 : Vendredi Saint

Dernière mise à jour : 29 mars

A 19h00 à Ramecroix

Célébration de la passion du Seigneur. Au cours de celle célébration, lecture de la Passion, vénération de la Croix et communion. Soyons nombreux à nous associer à cette démarche de foi.


Recommence à Vivre !



Jamais homme n’a aimé comme cet homme…


Jésus n’a pas dit : « Cette femme est volage, légère, sotte, elle est marquée par l’atavisme moral et religieux de son milieu, ce n’est qu’une femme ! » Il lui demande un verre d’eau et engage la conversation. (Jn 4, 1-42)

 

Jésus n’a pas dit : « Celle-là qui touche mon manteau n’est qu’une hystérique. » Il l’écoute, lui parle et la guérit (Lc 8, 43-48)

 

Jésus n’a pas dit : « Ces enfants ne sont que des gosses. » Il dit : « Laissez-les venir à moi et tâchez de leur ressembler. » (Mt 19, 13-15)

 

Jésus n’a pas dit : « Cet homme n’est qu’un fonctionnaire véreux qui s’enrichit en flattant le pouvoir et en saignant les pauvres. » Il s’invite à sa table et assure que sa maison a reçu le salut. (Lc 19, 1-10)

 

Jésus n’a pas dit : « Ce centurion n’est qu’un occupant. » Il dit : « Je n’ai jamais vu pareille foi en Israël. » (Lc 7, 1-10)

 

Jésus n’a pas dit : « Cet individu est un hors-la-loi. » Il dit : « Aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis. » (Lc 23, 39-43)

 

Jésus n’a pas dit : « Ce Judas n’est qu’un traître. » Il l’embrasse et lui dit : « Mon ami ! » (Mt 26, 50)

 

Jésus n’a pas dit : « Ce fanfaron n’est qu’un renégat. » Il lui dit : « Pierre, m’aimes-tu ? » (Jn 21, 15-17)

 

Jésus n’a pas dit : « Ces grands-prêtres ne sont que des juges iniques, ce roi n’est


qu’un pantin, ce procureur romain n’est qu’un pleutre, cette foule qui me conspue n’est qu’une plèbe, ces soldats qui me maltraitent ne sont que des fonctionnaires. » Il dit : « Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font. » (Lc 23-34)


 

Le Vendredi Saint est un jour de commémoration solennelle pour les chrétiens, en particulier dans la tradition catholique. Il marque le jour de la crucifixion et de la mort de Jésus-Christ sur la croix, événements au cœur de la foi chrétienne car ils représentent le sacrifice ultime de Jésus pour le salut de l’humanité.


Ce jour fait partie du Triduum Pascal, qui commence avec le Jeudi Saint et se termine avec la Veillée Pascale du Samedi Saint, menant à la célébration de la Résurrection du Christ le dimanche de Pâques. Le Vendredi Saint est donc un pivot central des célébrations de la Semaine Sainte.


Les célébrations du Vendredi Saint sont empreintes de recueillement et de pénitence. Les fidèles sont invités à jeûner et à participer à l’office de la Passion du Seigneur, qui est centré sur la lecture du récit de la Passion selon les Évangiles. C’est un moment où l’Église catholique fait mémoire des souffrances et de la mort du Christ.


Un des rites les plus emblématiques de ce jour est le Chemin de Croix, qui retrace les étapes de la Passion du Christ, de sa condamnation à sa mise au tombeau. Traditionnellement, le Chemin de Croix commence à 15 heures, considéré comme l’heure de la mort du Christ selon l’Évangile de Marc.


Le Vendredi Saint est donc une journée de méditation profonde sur le mystère de la souffrance et du sacrifice, et sur l’amour incommensurable que Dieu porte à l’humanité. C’est une invitation à la réflexion sur la condition humaine, le pardon et la rédemption.

 

97 vues0 commentaire

コメント


bottom of page