Chaque dimanche quelques mots... NAISSANCES PARALLÈLES


Lc 1,5-17


Oublier Jean Baptiste, le Précurseur et sa mission est à mettre en parallèle avec oublier que Jésus est le Christ, qu'il est le Messie.

(photo : wikipédia, La nativité de saint Jean-Baptiste)


Le 24 juin, la naissance de Jean Baptiste dont le récit de Luc fait un parallèle avec la naissance de Jésus. Luc est le seul à parler de ces deux naissances. Il est donc intéressant d'en tenir compte et de ne pas les séparer. Cela est indispensable, la naissance de Jean et sa mission de Précurseur est essentielle pour la reconnaissance et la connaissance de Jésus comme le Christ.

La naissance de Jean ou plutôt l'annonce de sa naissance à Zacharie rend possible l'annonce à Marie. Alors, les deux naissances arrivent l'une après l'autre. Les deux annonces se succèdent dans le temps du récit. Est-ce pour cela qu'il est un lien de causalité entre les deux ? En partie, car l'ensemble du projet du récit évangélique de Luc y donne la raison. Ce récit ne peut se passer de Jean le Précurseur, sans lui il n'y a pas d'annonce et de connaissance de Jésus le Christ, sans le Précurseur il y a simplement un Jésus, fils de Joseph et de Marie. Oublier Jean Baptiste, le Précurseur et sa mission est à mettre en parallèle avec oublier que Jésus est le Christ, qu'il est le Messie.

Photo :  Tintoret - la Nativité de saint Jean-Baptiste

0472 77 07 27

©2019 par Unité pastorale de Tournai-est.