Marathon de prière avec le pape


La pape François invite les fidèles à prier assidument le chapelet durant ce mois traditionnellement consacré à la Vierge Marie. 30 sanctuaires pour 30 jours. A tour de rôle la prière mariale, chaque jour à 18h, sera retransmise en direct sur les médias officiels du Saint-Siège, sur la chaine Youtube Vatican News en français.

Le 11 mai, depuis le sanctuaire de Notre-Dame de Banneux, à l’intention des pauvres, les sans-abris et les personnes en difficulté économique ; retransmis sur KTO TV et 1RCF Belgique Radio à 18h00 Le 19 mai, depuis le sanctuaire de Lourdes, à l’intention des médecins et des infirmières.

Le pape François l’a vivement désiré et l’a organisé avec le Conseil pontifical pour la nouvelle évangélisation. Ce «marathon» de prière du mois de mai sera centré sur le thème suivant: «l’Église priait Dieu avec insistance» (Actes 12,5).

«Cet appel communautaire veut essayer de réaliser une prière continue, répartie sur les méridiens du monde», explique le dicastère pour la nouvelle évangélisation dirigé par Mgr Rino Fisichella. «Tous les sanctuaires du monde sont invités à prier, de la manière et dans la langue dans lesquelles s’exprime habituellement la tradition locale, pour invoquer la reprise de la vie sociale, du travail et des nombreuses activités humaines qui sont restées suspendues» à cause de la Covid.

Chaque jour, une intention particulière. D’abord pour les défunts de la pandémie et nous nous souviendrons progressivement des médecins, du personnel soignant, des pauvres et des chômeurs, des personnes âgées et des prisonniers, des sans-abris et de tous ceux qui ont souffert et souffrent encore de la morsure de ce drame. «Contempler ensemble le visage du Christ avec le cœur de Marie, notre Mère», avait écrit le Pape dans sa lettre adressée aux fidèles en 2020, «nous rendra encore plus unis comme famille spirituelle et nous aidera à surmonter cette épreuve».

L’année dernière déjà, le Souverain Pontife avait écrit aux fidèles une lettre, dans laquelle il les invitait à «redécouvrir la beauté du chapelet chez soi» durant le mois de mai. Il y joignait deux prières rédigées de sa main pour invoquer de la reine du Ciel la fin de la pandémie.


30 sanctuaires

Chaque jour à 18 heures, heure de Rome, dans 30 sanctuaires mariaux sur les 5 continents, en partant du temple immergé dans la verdure du Norfolk, en Angleterre, où en 1061 la Vierge est apparue à la noble Richeldis de Faverches, dans le village de Walsingham. Une des plus anciennes chapelles dédiées au culte marial, rasée par Henri VIII, reconstruite dans les années 1800 et à laquelle le Pape a reconnu en 2016 le titre de «basilique».

Tout débute le 1 mai à 18 heures dans la basilique Saint-Pierre, devant l’icône de Notre-Dame-du-Bon-Secours, et sera conclu par le pape le 31 mai, également depuis le Vatican à 18 heures.

  • 1er mai : Notre-Dame de Walsingham en Angleterre, pour les défunts ;

  • 2 mai : Sanctuaire Jésus le Sauveur et Mère Marie au Nigeria, pour ceux qui n’ont pas pu dire au revoir à leurs proches ;

  • 3 mai : Notre-Dame de Częstochowa en Pologne, pour les personnes infectées et les malades ;

  • 4 mai : Basilique de l’Annonciation à Nazareth en Terre Sainte, pour les femmes enceintes et les enfants à naître ;

  • 5 mai : Sanctuaire de Notre-Dame du Rosaire en Corée du Sud, pour les enfants et les adolescents ;

  • 6 mai : Notre-Dame Aparecida au Brésil, pour les jeunes ;

  • 7 mai : Notre-Dame de la Paix et du Bon Voyage aux Philippines, pour les familles ;

  • 8 mai : Notre-Dame de Lujan en Argentine, pour les professionnels de la communication ;

  • 9 mai : Notre-Dame de Lorette en Italie, pour les personnes âgées ;

  • 10 mai : Notre-Dame de Knock en Irlande, pour les personnes porteuses de handicap ;

  • 11 mai : Sanctuaire de la Vierge des Pauvres à Banneux en Belgique, pour les pauvres, les sans-abris et les personnes en difficulté économique ; retransmis sur KTO TV et 1RCF Belgique Radio

  • 12 mai : Notre-Dame d’Afrique en Algérie, pour les personnes seules et celles qui ont perdu tout espoir ;

  • 13 mai : Notre-Dame du Rosaire de Fatima au Portugal, pour les prisonniers ;

  • 14 mai : Notre-Dame de la Santé en Inde, pour les scientifiques et les instituts de recherche médicale ;

  • 15 mai : Notre-Dame Reine de la Paix à Medjugorje en Bosnie-Herzégovine, pour les migrants ;

  • 16 mai : Cathédrale Sainte-Marie à Sydney en Australie, pour les victimes de la violence et de la traite des êtres humains ;

  • 17 mai : Sanctuaire national de l’Immaculée Conception à Washington aux États-Unis, pour les dirigeants des nations et des organismes internationaux ;

  • 18 mai : Notre-Dame de Lourdes en France, pour les médecins et les infirmières ;

  • 19 mai : Maison de la Vierge Marie (Meryem Ana), près d’Éphèse en Turquie, pour les gens en guerre et la paix dans le monde ;

  • 20 mai : Notre-Dame de la charité du cuivre à Cuba, pour les pharmaciens et les professionnels de la santé ;

  • 21 mai : Notre-Dame de Nagasaki au Japon, pour les travailleurs sociaux ;

  • 22 mai : Notre-Dame de Montserrat en Espagne, pour les bénévoles ;

  • 23 mai : Notre Dame du Cap à Trois Rivières au Canada, pour les forces de l’ordre, les militaires et les pompiers ;

  • 24 mai : à confirmer, pour ceux qui garantissent les services essentiels ;

  • 25 mai : Sanctuaire national Our Lady Ta’ Pinu à Malte, pour les enseignants, les étudiants et les éducateurs ;

  • 26 mai : Notre-Dame de Guadalupe au Mexique, pour les travailleurs et les entrepreneurs ;

  • 27 mai : Mère de Dieu à Zarvanytsia en Ukraine, pour les personnes au chômage ;

  • 28 mai : Sanctuaire Notre-Dame d’Altötting en Allemagne, pour le pape, les évêques, les prêtres et les diacres ;

  • 29 mai : Notre-Dame du Liban, pour les personnes consacrées ;

  • 30 mai : Sanctuaire de Notre Dame du Rosaire de Pompéi en Italie, pour l’Église ;

  • 31 mai : Jardins du Vatican, pour la fin de la pandémie et la reprise de la vie sociale et professionnelle.

article disponible dans son entièreté sur Egliseinfo.be


18 vues0 commentaire