top of page

Méditation pour le 5e dimanche dans l’année A « Sel de la terre et lumière du monde »

Le grain de sel qui donne du goût à la vie


Il suffit d’un peu de sel, il suffit d’un rayon de lumière... Presque rien, mais ça change la vie.

Le sel se fait discret pour souligner le goût des aliments. Il n’existe pas pour lui-même, mais pour mettre en valeur les saveurs. Et quand il manque, tout devient fade.

Au cœur de l’hiver, la lumière nous manque, le moindre rayon de soleil vient réchauffer nos cœurs.

Juste un peu de lumière pour éclairer ce qui est beau, une flamme vacillante pour ranimer l’espérance, une lueur au bout du tunnel qui nous indique la direction à prendre.

Nous ne pouvons pas résoudre tous les drames de ce monde, ni soulager toutes les souffrances, mais nous pouvons être ce grain de sel qui vient donner du goût à la vie, cette petite flamme qui vient comme une lueur d’espérance dans les ténèbres de l’existence, ce petit morceau de levain dans la pâte humaine qui fait grandir la fraternité et la solidarité.

Pas grand-chose face à tant de drames humains, certes, mais cette petite flamme manquerait si elle n’était pas là. Si vous ne mettez pas votre grain de sel, il manquera pour donner du goût à la vie.


Olivier Fröhlich

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu ( Mt 5,13-16 )

n ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel devient fade, avec quoi sera-t-il salé ? Il ne vaut plus rien : on le jette dehors et il est piétiné par les gens. Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée. Et l’on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau ; on la met sur le lampadaire, et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison. De même, que votre lumière brille devant les hommes : alors, voyant ce que vous faites de bien, ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux. »

 

Lectures 5e dimanche dans l’année A : https://www.aelf.org/2023-02-05/romain/messe

13 vues0 commentaire
bottom of page