top of page
  • Photo du rédacteurknowak

Le questionnaire du pape à tous les catholiques


Grâce à cette formule François veut se mettre à l’écoute de tous les croyants pour entendre la voix de l’Esprit Saint qui «souffle où il veut et tu entends sa voix, mais tu ne sais pas d’où il vient ni où il va» (Jn 3, 8). Et permettre à toute l’Eglise de recueillir certains fruits d’une conversion synodale, (...) d’offrire à toute l’Eglise la qualité de la vie ecclésiale et de donner à toute l’Eglise des outils pour l’accomplissement de la mission d’évangélisation, à laquelle nous participons tous en vertu du Baptême et de la Confirmation.


Vous trouverez ci-dessous quelques questions qui s’y trouvent et le document complet sur la page WEB :


Ce questionnaire fait partie d’un document préparatoire au Synode qui s’ouvrira

le 9-10 octobre 2021 à Rome

et le 17 octobre à 15h à Tournai par la célébration d’ouverture à 15h à la cathédrale.

Bienvenue.

L’Eglise et la société : ensemble

Dans l’Église et dans la société, nous sommes sur la même route, côte à côte.

Dans votre Église locale, quels sont ceux qui “marchent ensemble”?

Quand nous disons “notre Église”, qui en fait partie?

Qui nous demande de marcher ensemble?

Quels sont les compagnons de voyage avec qui nous cheminons,

même en dehors du cercle ecclésial?

Quelles personnes ou quels groupes sont-ils laissés à la marge,

expressément ou de fait?


Écouter et s’entendre : mutuellement

L’écoute est le premier pas, mais demande d’avoir l’esprit et le cœur ouverts, sans préjugés. Vers qui notre Église particulière a-t-elle “un manque d’écoute”?

Comment les laïcs sont-ils écoutés, en particulier les jeunes et les femmes?

Comment intégrons-nous la contribution des personnes consacrées,

hommes et femmes?

Quelle place occupe la voix des minorités, des marginaux et des exclus? Parvenons-nous à identifier les préjugés et les stéréotypes qui font obstacles

à notre écoute?

Comment écoutons-nous le contexte social et culturel dans lequel nous vivons?


Prendre la parole : librement

Tous sont invités à parler avec courage et parrhésie, c’est-à-dire en conjuguant liberté, vérité et charité.

Comment favorisons-nous, au sein de la communauté et de ses divers organismes, un style de communication libre et authentique, sans duplicités ni opportunismes?

Et vis-à-vis de la société dont nous faisons partie?

Quand et comment réussissons-nous à dire ce qui nous tient à cœur?

Comment fonctionne le rapport avec le système des médias (pas seulement les médias catholiques)?

Qui parle au nom de la communauté chrétienne et comment ces personnes sont-elles choisies?


23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page