• knowak

Annonces paroissiales, 5ème Dimanche du Carême, Année A, Mars 2020

Mis à jour : avr. 2


Messes du dimanche 28-29 mars 2020 la Radio

sur 1RCF: samedi 28 mars à 17h. Messe du dimanche anticipée,

la Télé

sur KTO: dimanche 29 mars à 7h la Messe du Pape en direct de la chapelle Sainte-Marthe à Rome,

à 10h la Messe en direct de Lourdes, à 18h30 la Messe en direct de l’église Saint-Germain l’Auxerrois à Paris

Sur la RTBF et France 2 : dimanche 29 mars: 11h : Messe en studio


Introduction aux lectures

Ezekiel relaie la promesse de Dieu : "Je mettrai en vous mon esprit". Le psalmiste la confirme et ouvre son âme, attendant le Seigneur. Paul atteste aux Romains que "l'Esprit de Dieu habite en eux". L'Evangéliste Jean propose le récit d'une expérience avec l'Esprit qui fait vivre, qui donne vie. C'est l'expérience de la résurrection de Lazare, il est délié. Il est de nouveau libre, c'est un signe que l'Esprit de Dieu habite en lui. Lazare partage son expérience avec tous ceux qui étaient liés par un quelconque esclavage et à qui Jésus rend leur liberté.


Homélie L'expérience de Lazare a un sens. L'évangéliste le dit lui-même : cette maladie ne conduit pas à la mort, elle est pour la gloire de Dieu, afin que par elle le Fils de Dieu soit glorifié. Cela se réalise sur le champ quand Jésus prie devant le tombeau de Lazare : Père, je te rends grâce... Et quand après que Lazare est délié, l'évangéliste constate : Beaucoup de Juifs, qui étaient venus auprès de Marie et avaient donc vu ce que Jésus avait fait, crurent en lui.

Le sens de l'expérience de Lazare donne un sens au récit. En principe cela suffit, mais puisqu'on parle de l'expérience, il serait intéressant de chercher quel sens prend la vie de Lazare après cette expérience ?

Peut-on parler d'une deuxième chance ?

Les Évangiles connaissent deux Lazare : l'Evangéliste Luc connaît celui de la parabole, d'un riche, vêtu de pourpre et de lin fin, qui faisait chaque jour des festins somptueux et Lazare, un pauvre couvert d’ulcères qui gisait devant son portail. L'évangéliste Jean connaît Lazare, frère de Marthe et Marie. Il est difficile de faire les liens entre les deux. Alors, regardons de plus près le Lazare de

l'Evangéliste Jean. À deux reprises, celui-ci affirme que Jésus aimait Lazare. La première fois, quand Marthe et Marie envoient le message à Jésus, l'évangéliste note : les deux sœurs envoyèrent dire à Jésus : « Seigneur, celui que tu aimes est malade. » La deuxième fois, quand les Juifs voient Jésus pleurer devant la tombe de Lazare, l'évangéliste note : Les Juifs disaient : « Voyez comme il l’aimait ! » Mais l'histoire ne finit pas là. Six jours avant la Pâque, Jésus et Lazare sont parmi les convives d'un repas donné en l'honneur de Jésus. Alors une foule se rassembla pour voir Jésus et Lazare. En conséquence les grands prêtres ont décidé de tuer les deux. Plus loin dans le texte, l'évangéliste Jean note que Jésus est crucifié : et deux autres avec lui, un de chaque côté, et Jésus au milieu. Contrairement à l'évangéliste Luc, Jean ne nomme pas les malfaiteurs, les deux crucifiés avec Jésus, ni les bandits comme le font les évangélistes Marc et Mathieu. L'évangéliste Jean note que deux hommes étaient crucifiés avec Jésus. En tenant compte de la décision des grands prêtres de tuer Lazare avec Jésus, n'est-il pas possible de penser que l'un des deux était Lazare ? Et pour ne pas s'écarter des textes de Luc, Marc et Mathieu, on peut évoquer qu'on reprochait souvent à Jésus de fréquenter des publicains et des pécheurs. Lazare pouvait être l'un parmi eux - un pécheur, un malfaiteur, un bandit. Dans cette optique la résurrection de Lazare était sa deuxième chance.


Le dimanche prochain - dans les églises ouvertes

(Voici l'horaire des églises ouvertes actuellement : 9-17 h Vezon, 10-17 h Barry-Béclers-Maulde-Ramecroix-Thimougies, dimanche 10-17 h Mourcourt)

Les Rameaux ne seront pas bénis ni distribués, mais vous trouverez les textes de la Passion à usage individuel.

Les célébrations publiques de la Semaine sainte sont annulées, mais vous trouverez mais vous trouverez les textes du Chemin de la Croix à prier individuellement.

Vous trouverez les informations : sur le site

uptournaiest.org

sur Facebook

https://www.facebook.com/uptournaiest sur le blog

https://sites.google.com/site/tournaiest/ et sur les feuilles d'Annonces paroissiales

Annonces

Réunions-rassemblements Tous les rassemblements et réunions sont annulés jusqu'au 19 avril inclus.

Funérailles jeudi 26 mars à Barry - Camille Decruyenaere lundi 30 mars à Ramecroix - Emmanuel Flamand mardi 31 mars à Ramecroix - Jocelyne Ryon En cette période d'épidémie, la célébration se limite aux prières et bénédictions au cimetière. Les messes des funérailles seront organisées plus tard. D'autant plus, les familles, les amis et les voisins des défunts comptent sur la prière de tous les membres de notre paroisse, sans exception. Voici un exemple de prière que chacun peut faire sienne : En ce temps d’épidémie de coronavirus, Monseigneur Christophe Dufour, archevêque d’Aix-en-Provence et Arles, nous invite à garder confiance et à prier par l’intercession de Saint Roch et Saint Sébastien. Il nous transmet une prière écrite par un prêtre du diocèse et nous invite à la prier quotidiennement, en famille, en fraternité, en paroisse, afin d’intercéder pour nos malades et pour confier notre monde en proie à cette épidémie. (https://www.catho-aixarles.fr/diocese/actualites/articles/47083-priere-epidemie-coronavirus/ ) Prière en temps d’épidémie


Saint Roch et saint Sébastien, amis du Seigneur Jésus, vous qui avez connu l’épreuve de la souffrance et de la maladie, soyez aujourd’hui les ambassadeurs de notre prière auprès de Dieu notre Père. En ce temps d’inquiétude et d’incertitude, nous recourons à vous avec confiance pour demander votre intercession. Comme Saint Roch et saint Sébastien qui n’ont jamais désespéré de Dieu dans les pires moments des épidémies de peste et se sont toujours confiés à vous, nous renouvelons cette fidélité à l’heure du coronavirus qui nous frappe aujourd’hui. Grand saint Roch, grand saint Sébastien, vous qui contemplez le visage de Dieu dans la gloire du ciel, voyez vos frères et sœurs d’ici-bas qui sont aux prises avec les flèches de la maladie aux quatre coins du monde. Vous qui goûtez la plénitude de l’amour du Saint-Esprit, demandez-lui pour nous la fraîcheur dans la fièvre, la guérison pour ce qui est blessé. Vous que la sainte Vierge Marie a présenté à Dieu après l’épreuve, demandez-lui de nous prendre dans son manteau de miséricorde et de dire à son Fils que nous manquons du vin de la joie.

Vous qui avez risqué votre vie pour annoncer à tous la Vie qui est en Jésus, confiez à lui toutes les personnes qui luttent au chevet des malades, qui se dépensent pour leurs frères et cherchent pour développer des traitements. Vous qui avez vécu en fils de l’Église en toutes circonstances, priez pour que les chrétiens donnent à tous le témoignage humble de leur confiance paisible, de leur charité active, et de leur espérance invincible qui viennent du cœur du Christ. Vous qui ne vous êtes jamais résignés au mal, obtenez-nous de ne céder ni au fatalisme ni à la panique, mais d’avancer dans ces quarante jours de Carême les yeux fixés sur la croix de Jésus, mort et ressuscité, en qui est la victoire totale et définitive sur le mal. Glorieux saint Sébastien et saint Roch, nos amis dans la difficulté, demandez-le à Dieu notre Père, par Jésus-Christ notre Seigneur, qui vit et règne avec lui dans l’unité du Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen. Saint Roch, priez pour nous. Saint Sébastien, priez pour nous.

0472 77 07 27

©2019 par Unité pastorale de Tournai-est.