INFO CORONAVIRUS

Informations au sujet des mesures sanitaires de l’Eglise catholique en Hainaut

28 juillet 2020

Covid-19 : nouvelles mesures sanitaires

Le nombre maximum de fidèles est à nouveau de 100 personnes pour les célébrations religieuses publiques

En application du Conseil national de Sécurité du 27 juillet 2020, de nouvelles mesures ont été décidées par le Gouvernement fédéral, qui seront d'application à partir du mercredi 29 juillet. A partir de cette date, seules 100 personnes au maximum pourront être présentes lors d'une célébration religieuse publique. La distance d'1m50 reste en vigueur, de même que l'obligation pour les fidèles de porter le masque durant la célébration ainsi que celle de se désinfecter les mains lors de l'entrée dans l'église, cette dernière étant un lieu public. Ces mesures seront d'application jusqu'à la fin du mois d'août.

Les autres mesures du protocole pour les célébrations dans les églises catholiques restent en vigueur. Le protocole se trouve en ligne sur les sites de Cathobel.be et de Kerknet.be

Au cœur de l'été, les célébrations eucharistiques demeurent des temps essentiels pour nourrir notre vie spirituelle et notre engagement de chrétien. Nous espérions un assouplissement des restrictions pour participer à l'Eucharistie au mois d'août mais cela ne sera malheureusement pas possible. Il est sage pour l'Eglise d'assumer avec tous les citoyens une responsabilité collective afin d'enrayer de nouveaux développements du Covid-19.

Conscients que la crise du Covid-19 est loin d'avoir épuisé toutes ses conséquences, nous portons dans la prière celles et ceux qui en sont particulièrement affectés.

Les Evêques de Belgique

Le 11-07-2020

Le masque est obligatoire dans nos églises lors des célébrations.

Les autres règles restent d'application.

LE 03-03-2020

Reprise des célébrations publiques


Nous célébrerons bientôt à nouveau ensemble dans nos églises
Le Conseil national de Sécurité a accordé aujourd'hui son feu vert aux cultes de notre pays, pour la reprise des célébrations liturgiques publiques à partir du lundi 8 juin. Nous tenons à remercier tous ceux qui ont contribué à permettre cette reprise après une longue attente. 
Les mesures de sécurité décidées et approuvées par le Gouvernement et qui devront être appliquées, ont été transmises à tous les responsables pastoraux locaux et aux fabriques d'église, fin de la semaine dernière. Elles sont disponibles sur les sites web Cathobel et Kerknet. Leur mise en œuvre est en cours. Les responsables pastoraux locaux décideront du moment où ils seront prêts pour la reprise des célébrations. La sécurité et la santé de chacun sont primordiales.
L'une des mesures les plus importantes dans le cadre de cette première phase de déconfinement pour les cultes est la limitation à 100 participants par célébration, ou 200 à partir du 1 juillet. Lorsque c’est insuffisant, nous proposons que les fidèles se joignent aux célébrations du week-end dans d'autres églises ou d'organiser temporairement plus de célébrations sur place. Les célébrations de la semaine sont également célébrés dans de nombreuses églises.
Nous tenons également à exprimer nos remerciements. Pour la compréhension et la patience qui furent les vôtres pendant ce long moment où nous n’avons pu célébrer ensemble dans les églises ; pour les alternatives créatives spontanément cherchées et mises en place via la radio, la télévision et des nombreux livestreams ; pour la prière individuelle à la maison, à l'église, dans une chapelle de campagne et tant d'autres lieux ; pour l'échange de prières et d'autres textes encourageants ; pour tant de nourriture spirituelle offerte par Cathobel, Dimanche, les réseaux sociaux et autres canaux ; pour ce souci des autres exprimé par un appel téléphonique, un mail,  une carte, un whatsapp, une visite dans le respect de la distance, des courses faites les uns pour les autres et toute autre aide spontanément offerte ; et surtout pour la proximité témoignée à ceux qui ont perdu un proche ou qui ont été atteints par le virus .
Pendant de nombreuses semaines, nous n'avons pas pu célébrer ensemble dans nos églises, mais nos liens profonds ont cherché et trouvé beaucoup d’autres voies. 

Les évêques de Belgique

LE 15-05-2020

Lors du dernier conseil national de sécurité, le gouvernement fédéral a annoncé l’évolution de plusieurs mesures concernant l’exercice du culte.

1° De manière générale

Les consignes sanitaires restent d’application pour les églises.

• Les consignes de distanciation sociale d’1,5 m sont à respecter, avec une exception pour les personnes vivant sous le même toit

• Le principe général est qu’il faut 10 m² par personne. Il est demandé aux Fabriques d’église de calculer la superficie de leur église et de voir dès lors combien elle peut accueillir de personnes.

• En fonction de ce nombre, il faut ne garder que le nombre de chaises correspondant au nombre de personnes que l’église peut accueillir, et les disposer avec la distance d’1,5 m entre elles (dans toutes les directions).

• Prévoyez dès maintenant du gel hydro-alcoolique, ainsi que le nettoyage des chaises après chaque célébration.

Ces dispositions seront valables pour les mois à venir, quand les célébrations publiques reprendront.

2° Célébrations des funérailles

Dès ce 18 mai 2020, les célébrations de funérailles pourront à nouveau avoir lieu dans les églises, avec une limitation de participants à 30 personnes, en respectant les normes de distanciation.

Il s’agit d’un nombre maximum : certaines églises plus petites ne permettront qu’un nombre inférieur de participants. Il est donc sage de voir avec les familles quel est le lieu le plus adapté pour cette célébration : si l’église de leur paroisse est trop petite pour accueillir 30 personnes, ils souhaiteront peut-être une église plus grande dans leur unité pastorale.

Vous pouvez aussi décider que certaines églises sont inadaptées à accueillir une assemblée, étant donné leur taille ou leur configuration.

D‘autres mesures sont prises afin d’éviter au maximum les contacts et interactions directes qui amplifient la propagation du virus.

• On se limitera à une liturgie de la Parole et du dernier adieu, l’eucharistie n’est pas autorisée, et on ne distribuera pas la communion à partir de la réserve eucharistique

• On évitera de proposer une démarche d’offrande (patène, croix, etc.) ainsi que la distribution d’images souvenirs

• On n’échangera pas les condoléances à l’église.

La restriction du nombre de participants et les mesures de sécurité restent difficiles à gérer, et un bon dialogue avec les sociétés de pompes funèbres est toujours d’actualité, tant sur le lieu de la célébration que sur ses modalités concrètes.

Comme à l’habitude, ces célébrations peuvent être présidées par un prêtre ou un diacre ou animées par 2 laïcs mandatés.

Pour le casuel : on reprend le casuel ordinaire à partir du moment où les célébrations publiques sont autorisées dans les lieux de culte

3° Célébrations des mariages

Dès ce 18 mai 2020, les célébrations de mariage pourront elles aussi être élargies à 30 participants,

toujours en respectant les normes sanitaires.

Dans les faits, la plupart des mariages ont déjà été reportés, car les réceptions restent interdites.

Etant donné la situation, les Evêques ont décidé que ceux qui ont dû postposer leur mariage peuvent, s’ils le demandent, proposer de se marier un dimanche à partir du mois de septembre. Rappelons qu’il est toujours possible de se marier un jour de semaine.

4° Célébrations dominicales & baptêmes

Les Evêques ont publié un communiqué hier, qui rappelle que l’ensemble des chefs de culte travaillent en concertation avec les autorités publiques à la reprise des célébrations. Cela ne pourra se faire qu’en respectant un protocole très strict, qui vous sera communiqué après son approbation par le Conseil national de Sécurité.

Pour les baptêmes, prévoyez déjà que les baptêmes communautaires ne seront plus possibles.

Aucune date de reprise n’a encore été fixée.

Olivier Frölich, Vicaire général

15 mai 2020

23-03-2020

Voici, en format pdf, le dernier communiqué des évêques de Belgique.

Nous essayerons de communiquer les célébration qui sont disponibles sur internet ou passent à la télévision/radio

si le pdf ne s'affiche pas, ou si vous avez des difficultés à le lire, vous trouverez le texte complet >>>ICI<<<

LE 18-03-2020

extrait du message d'Olivier Fröhlich (du 18 mars 10:04):

"Les évêques de Belgique ont décidé de supprimer toutes les célébrations publiques jusqu’au vendredi 17 avril.

Les lieux de culte peuvent rester ouverts, et la prière individuelle y est autorisée. Les principes d’une personne par 10 m2 et de garder ses distances doivent être respectés.
Les évêques demandent de faire sonner les cloches dans toutes les paroisses chaque dimanche à 9h55, le temps de la crise, en signe d’invitation à la prière et de solidarité avec les malades et les soignants."

Merci

 

 

LE 16-03-2020

Mesures sanitaires de l’Eglise catholique en Hainaut
pour lutter contre la pandémie de coronavirus
Informations complémentaires – 16 mars 2020
Voici encore quelques informations complémentaires, qui tiennent compte de l’évolution de la situation ces dernières heures.


Célébrations
Les autorités civiles ont pris des mesures plus restrictives contre le Covid 19. Seules les funérailles en cercle restreint sont possibles. Les baptêmes et mariages religieux ne sont plus autorisés, même en cercle restreint.

 

Olivier Fröhlich, Vicaire général

LE 13-03-2020

Voici quelques précisions concrètes, en fonction de questions qui nous ont été posées.
La suppression des célébrations concerne toutes les célébrations dominicales, mais aussi les messes de semaine, les veillées de prière, etc. Il n’est pas non plus opportun de proposer l’adoration du Saint-Sacrement. Mais il est important que les églises demeurent ouvertes pour la prière ou la méditation personnelle.


Une exception est faite pour les mariages, funérailles et baptêmes. Mais il est demandé qu’ils soient célébrés en cercle restreint. Il n’est pas question de fixer un nombre limite, c’est évidemment impossible, mais d’en appeler à la responsabilité citoyenne de chacun, et de demander que ces événements soient célébrés dans l’intimité. Et suggérer, par exemple, de manifester sa sympathie par une lettre plutôt que par une présence effective à la célébration.


Les dispositions de prudence pour ces célébrations sont maintenues : pas de communion sous les deux espèces, communion dans la main, pas d’échange de geste de paix. Pour les célébrations de funérailles, au moment de l’offrande, il faut éviter de toucher ou baiser la croix ou la patène, juste s’incliner devant elle.
Dans le même esprit de prudence, il est opportun de postposer toutes les rencontres d’un groupe significatif de personnes, comme les rencontres de catéchèse, les conseils pastoraux... Les rencontres d’un petit groupe, comme une EAP, peuvent continuer. Nous avons aussi décidé de reporter la journée de formation des EAP le 21 mars.


Pour la communion aux personnes âgées ou malades et les visites dans les Maisons de Repos, elles sont interdites par les autorités publiques. Quant à celles et ceux qui portent la communion à un voisin ou un proche, il faut rester extrêmement prudent.

0472 77 07 27

©2019 par Unité pastorale de Tournai-est.